Les 2 sont à conserver ! Les corrections permettent à l’auditeur·trice (et à la DIRECCTE) de vérifier que les moyens et modalités d’évaluation vendus sont bien mis en œuvre (ces preuves servent notamment à l’audit de surveillance à 18 mois). Conseil : les conserver au moins 4 ans pour toutes les prestations et 10 ans en cas de co-financement européen ou en cas de situation spécifique ou litigieuse.

Comment on this FAQ

You have to agree to the comment policy.
Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu